UTOPIC – 1

TEST 1 : abcdefghijklmnopqrstuvwxyz1234567890

Touches du clavier : opErationnelles

Implication du lecteur : Immesurable

lecteur et Auteur ont fusionné

Virus Brandon-Mouche DETECTé

dans commutateur interplasmique

Effacé

Départ du test

Optimisation du ventricule gauche

Centrage de la visée

Arrosage du gosier

Verrouillage de la cible : TOI 

Budget :  Zéro euro + le temps d’une vie

lancement :

3

Goto

0

Nous avons reproduit fidèlement ici les résultats d’une expérience d’écriture de l’I.T.A.(  Intelligence Toute Artificielle, – in Silicon Valley : I.A.A., for Intelligence Almost Artificial ) . Le premier auteur de synthèse : une véritable machine.

Il convient, pour aborder ce document, de rappeler d’abord quelques points importants.

Cette expérience fait suite à la piètre aventure de l’I.A. première mouture, qui avait été, certains s’en souviendront, bien trop hâtivement testée sur les réseaux sociaux. Un véritable fiasco : la machine avait viré « fascisto-complotiste » en moins d’une journée. Aussitôt déferla sur les lanceurs du projet une avalanche de reproches de toute la communauté scientifique !

Les défenseurs de la « réalité » institutionnelle certifiée par le gouvernement français et les grands patrons de presse et ne pouvaient tolérer une telle défaillance. Tous ceux dont le salaire dépendaient de leur bon vouloir choisirent donc de les devancer au plus vite dans la dénonciation de ce « monstre numérique ».

On oublia rapidement l’aspect « complotiste », pour ne retenir que la dérive fasciste. Les plus nerveux confrontaient ainsi, dans des théories fumeuses, l’aspect « binaire de la bête » aux « quatre molécules ADN de l’humain ». On se contenta d’une telle explication tant l’important n’était pas là. Le président, en effet, convoqua rapidement son conseil secret, et décida de lancer, conjointement avec Google et Facebook, sa politique de « décodeurs » de l’information. Des équipes de Le monde et de Libération furent réquisitionnés pour parer au plus pressé. Le buzz de l’I.A. fut étouffé rapidement, tout comme le buzz naissant des articles de Lordon. Quant au projet scientifique, il vit ses vivres coupés, et l’I.A. fut remisée au placard, à tout jamais.

On était alors loin d’espérer la renaissance du projet.

EPISODE 2 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s