LA NAISSANCE DES MYTHES – 4 – La noble lie du ruisseau

Sous la mélodie des feuilles de mirabelliers, les cheveux de nos trois mousquetaires dansent dans le vent.

La sauvage, fraîche et réconfortante odeur de l’humus nocturne se laissait inspirer en frémissant, s’en allant faire stoner l’esprit de nos trois bougres face à la nuit tombée.

Et ils s’étaient, tout naturellement, tus.

Tus sur le centre névralgique de leur bidon, connecté par d’extraterrestres filaments impalpables, à la grande danse cosmique.O

Leurs âmes, de communion, vers l’immensité plongeaient ; l’immensité que leur avait offerte, élégant, le tomber du rideau rouge : au rythme des grillons, une constellation d’étoiles mélodieuses.

Sans un mot, l’un deux effrita sa tête.

L’autre colla les deux bouts.

Et, lui qui maîtrisait si bien l’art de gouverner dans l’ombre Homère, le troisième, se chargea de ressaisir en doucement les rênes de cette cavalière soirée.

Il se leva, marcha vers la barrière, et tendit une paume pleine de maladroite et nerveuse humanité, une paume douce et respectueuse, dans le noir. L’étalon vint y apposer sa tête.

Plissant alors ses yeux qui ne voyaient rien, rien que nous ne saurions voir, même toi âme lectrice, âme riche et aussi haute en couleurs que ces prismes déposés par les lutins au pied des arc-en-ciels…

Les deux poètes regardèrent au travers la fumée. Avait-il bien vu ?

Sans nul doute oui, et le chaman revint vers eux, aspirant le nuage dans sa touffe de cheveux.

Alors, une fois posé à leur côté, il garda le silence.

Mais lorsque l’impétueux Cool s’apprêta à le chambrer, il le coupa tout net d’une radiation de charisme.

Subitement, Cool eut conscience que son ami voulait parler. La parole se préparait.

La barbe de l’aveugle s’ouvrit…

Une voix sombre demande poliment : « Mais les étoiles, pouvez-vous… Pouvez-vous me dire comment elles sont disposées ? »

On retrouva sur les lieux de leur délire le tracé du premier CropCircle de l’histoire, dont l’origine n’a toujours pas été élucidée, pas même par les deux enfants de Franck – Harry- Mathieuret de Zahia, les célèbres jumeaux scientifiques :  Lyre et Aymé

SPOILER ALERT LA SAISON DE FIN DE GAME OF THRONES PAR ICI

3 réflexions sur “LA NAISSANCE DES MYTHES – 4 – La noble lie du ruisseau

  1. Ping : LA NAISSANCE DES MYTHES – Partie 3 – Une odeur qui avait un goût – Rich and Co Editions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s