Rich and Co Editions, Collection Littérature : Mégane Cohen, « Mon Père »

    Mégane Cohen est une écrivaine qui vaut vraiment le détour. Dotée d’une remarquable maîtrise des mots et du style, cette auteure « touche à tout » œuvre en toute humilité et en toute discrétion. Elle aurait de quoi rayonner jusqu’à l’éblouissement par bien des aspects, privés, professionnels et culturels… Mais elle préfère les garder bien au chaud pour quelques happy few. Et comme sur Rich and Co on a l’habitude de débusquer les merveilles cachées, on a même l’audace de vous la faire découvrir.

The Rich

mon père megane cohen rich and co editions

    Mon père..

   Mes souvenirs sont autant de petits cailloux noirs et blancs que j’aurai semé pour retrouver le chemin qui me ramenait vers toi.

    D’abord il y avait ses yeux, d’un gris si violet que l’étincelle de son sourire se perdait dans sa profondeur. Il avait le visage allongé, beau sous la crinière de cheveux gris argent du plus bel effet. Il avait la taille haute, la démarche souple, un port de tête que, moi enfant je trouvais d’aristocratique​. Et surtout, il y avait les mots, l’amour des mots et des jeux de mots. Il aimait faire se choquer les sonorités et se rencontrer les sens. J’étais sa complice, il était mon confident.

    Il me reste aujourd’hui alors qu’il m’est difficile de penser qu’il n’est plus là, des
images. Il me disait toujours  » regarde la lumière apprivoise la, redonne au monde une unité et une harmonie qu’il a perdu et regarde le simplement ». Il avait une manière à lui de recueillir les sentiments les émotions, qui font un sens, qui disent à la fois la tendresse et une fragilité. Et toujours une écoute sérieuse, attentive, respectueuse et aimante. C’était sa façon à lui de lutter contre ce qu’il haïssait le plus, la bêtise humaine.

    Mon père n’avait jamais été à l’école, mais il avait cette faculté rare de dispenser son énergie, son savoir, sa fougue. Il avait toujours dans sa poche des petits carnets noirs dans lesquels il notait des bêtises, des mots, des images, et des sentiments. Avec lui, j’avais l’échange, la connivence d’une conversation à voix basse à mots couverts. Le silence n’existant que par opposition à celui qui le rompt momentanément, comme la lumière, l’ombre. Il me parlait de sa jeunesse, et il me disait  » Les hommes aiment à se pencher sur leur passé, sur les années qui furent, dès qu’elles commencent à s’estomper dans leur mémoire. Il ouvrait pour moi des petites portes magiques sur la lumière du monde, et, rien n’était plus important que d’être avec lui.

    Il me disait « plus tard tu auras des amis et chaque ami sera une feuille de ton arbre de cœur et tu seras là feuille de leur arbre de Cœur. »

    C’est en mettant ma main dans sa main que nous nous rendions tous les dimanches au pied du Sacré Cœur, là où le manège de chevaux de bois tournait en bas des marches. Mon cœur battait la chamade et dans ma tête les chevaux dansaient la sarabande. J’ai encore dans les yeux des petites étoiles quand je suis devant ce manège. Il me rappelle le visage de mon père souriant et agitant la main comme pour mieux me faire comprendre​ qu’il était toujours présent.

     Nous redescendions les rues parfois sous la grisaille, parfois sous un soleil éclatant et je posais mes yeux sur lui comme pour mieux m’imprégner de sa présence, de son odeur de vernis qui ne le quittait pas lui l’artiste qui savait d’un simple geste redonner aux pianos, aux commodes, aux bureaux cette vie qui trop tôt lui fût enlevée.

Mégane Cohen


Retour Page d’Accueil Rich and Co Editions (cliquez sur l’image ci-dessous)

rich and co editions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s