Rich and Co Editions, Collection Art : entretien (illustré) avec l’Artiste Photographe Jean-Paul Fermet

   Jean-Paul Fermet pratique la photographie depuis presque 40 ans (en gros avant même que je sois né)… autant dire qu’il ne s’agit pas d’un lapin de six semaines. Formé en partie par Marc Garanger, il a touché à tous les styles, le photo-reportage, la publicité, les supports pédagogiques scolaires, ou encore le monde de la danse, avant de se consacrer pleinement à son Univers Cyber-Post-Apocalyptico-Punk-SF (ce raccourci vient de moi, désolé…), notamment grâce à l’arrivée des technologies numériques, dont il raffole. Je vous invite à découvrir cet artiste incroyable et fascinant, lors de cet entretien exclusif 100% Rich and Co en 3 parties (1 article par semaine durant 3 semaines). Une  rencontre « choc » à ne manquer sous aucun prétexte !!!

The Rich

jean paul fermet reliquiae 1 rich and co editions

1) Avez-vous eu une formation spécifique ? Pour être plus clair, comment avez-vous appris et quelles ont été vos influences ?

    Pur autodidacte , je pratique le photographie depuis l’âge de 15 ans et j’en ai bientôt 54. J’ai eu la chance de participer à quelques formations avec des grands photographes français. Marqué et influencé en photographie principalement par Duane Michals , William Klein , Helmutt Newton, Irwin Olaf. Par ailleurs totalement baigné dans l’univers de la BD SF et des mondes post apocalyptiques des années 80 ( avec Bilal, Schuiten, Convard, Druillet, Gillon etc) et des mangas SF également (avec Oshii, Otomo, Aramaki, Sakaguchi etc). J’ai évidemment appris la photographie avec l’argentique. Je développais mes films et faisais les tirages papier en chambre noire. J’attendais déjà avec impatience les techniques numériques que j’utilise aujourd’hui. En effet ces techniques de retouche étaient pour moi beaucoup trop limitées pour créer mon propre univers d’images et pour arriver à le formaliser. Je me suis donc jeté à corps perdu dans l’ère de la photographie numérique dès le début des années 90. Et je n’ai aucune envie de repartir en arrière, retravailler en argentique comme ce courant actuel qui pour moi n’a rien d’alternatif mais juste peut être lié à de la nostalgie pour certains !!! Tout au long de ces années je suis passé par différentes formes et types de travail . J’ai travaillé de nombreuses années sur la matière (verre, métal, pierre, bois) ainsi que sur les éléments graphiques (architecture, Graf, etc). J’ai bien sûr également pendant une très grande période fait de la photographie dite Humaniste, photographie de témoignage, de reportage, mémoriser un instant de la réalité et du monde dans lequel nous évoluons. Mais je n’ai pour ainsi dire jamais travaillé sur le paysage et sur la nature. J’ai toujours été centré et focalisé sur l’Humain et ses traces. Puis dans le milieu des années 90, je me suis mis à construire mon propre univers , détourner la réalité est devenu pour moi prioritaire. J’ai d’ailleurs subi de très nombreuses critiques à ce propos. Les différents courants de création en photographie sont très souvent virulents, voire même intolérants entre eux.

jean paul fermet reliquiae 2 rich and co editions

2) Comment définiriez-vous votre Art et votre façon de travailler ?

    J’aime à dire que je crée des images. En effet, j’utilise la photographie comme matière première et les outils numériques pour modifier la réalité et ainsi laisser place à mon univers. Depuis le milieu des années 2000, j’ai énormément travaillé avec des compagnies de danses contemporaines. J’aime cette forme d’expression où le corps s’exprime, interpelle et interroge. La danse a su « emprunter les techniques aux courants modernes ou classiques, les actualiser ou les détourner, les métisser de théâtre, de littérature, d’architecture, d’arts plastiques, de cirque et d’autres disciplines artistiques ». Elle est l’incarnation d’un univers sans limites, elle ne se revendique d’aucun courant. Elle semble être un des derniers espaces vierges sans appartenance. Elle est libre, voilà l’émotion qu’elle peut provoquer au plus profond de moi, le sentiment de LIBERTE. Pour la partie prise de vues, j’ai deux approches , soit à partir d’un shooting direct au cours par exemple de spectacles ou répétitions de danse. Puis je retravaille numériquement les images , soit les images sont pensées avant le shooting. Elles sont dans ce cas ce que j’appelle « storybordées ». C’est à dire chaque éléments est défini à l’avance , le lieu , le ou les modèles, les postures , le cadrages, les tenues et accessoires, l’éclairage , la focale etc . Les images seront en plus elles aussi retravaillées numériquement . Je ne veux surtout pas représenter la ou une réalité mais exclusivement la mienne .

jean paul fermet nathalie faton rich and co editions

3) Où et comment trouvez-vous votre inspiration ?

    L’inspiration et le besoin de créer sont totalement liés à ma vie et à mon vécu. J’ai travaillé de nombreuses années sur l’homme (cf livre Ecce Homo), sa souffrance, sa complexité, sa destruction. Je me suis également penché sur l’enfermement avec différentes facettes: l’enfermement psychologique , social et face à la vieillesse et à la mort. Depuis bientôt 2 ans j’ai basculé sur le registre de la survie (cf livre Reliquiae 2023) tout ceci est lié étroitement à ma vie personnelle. Je travaille actuellement sur la lutte et le combat pour la vie.

Jean-Paul Fermet


Suite de l’entretien la semaine prochaine sur Richncoeditions.com

    Pour découvrir le travail de l’Artiste Photographe Jean-Paul Fermet, nous vous proposons 2 sites incontournables (cliquez sur les images pour accéder aux contenus) :

zone 17 jean paul fermet rich and co editions

page fb jean paul fermet rich and co editions


Retour Page d’Accueil Rich and Co Editions (cliquez sur l’image ci-dessous)

rich and co editions

Une réflexion sur “Rich and Co Editions, Collection Art : entretien (illustré) avec l’Artiste Photographe Jean-Paul Fermet

  1. Ping : Spécial Anniv Rich and Co Editions : les 10 coups de cœur de la rédaction pour les 10 mois d’existence du site – Rich and Co Editions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s