COOL-DE-SOURCE – Chapitre VII – Pause Pétunia

Suite à toutes ces lettres de réclamation enragée, évoquant vos radiations des listes de commentateurs wor d press, je ne peux, comme dit le bourreau, que m’éxécuter.

Que deviens Cool-de-source ? A quand le sexe ? La drogue ? L’Amour enfin, comme la pulpe du raisin au sommet de ses seins… Ah, oui, pardonnez-moi, je me doigt, avant tout, d’honorer Petunia.

La sieste amoureuse

Un lait de brume pour baume

Te love langoureuse qui flotte

Loin, déjà loin, allongée sur des nuages coussins

Sarin

Ta voix somnambule m’enveloppe

Des étoiles paillettent les confins obscurs

Où nous, cocon coloré, planons

Dans le noir

Démesuré

Des échos de baisers sous nos peaux

Velours chaud

Cannelle

Un bisou nous manque

Et l’on se met à flancher

Pour des vents glacés

bien cherchés

Avant de revenir à ton cou ronronner

Un bisou nous revient

Tes yeux méditerranée

Pour les meilleures années

Les chèvres font rire les pieds des montagnes

Les rivières nous ouvrent les bras

Plongeons au ciel

Grand bleu

Nus unis

Un bisou te revient

Et s’étend corps

ton sourire

2 réflexions sur “COOL-DE-SOURCE – Chapitre VII – Pause Pétunia

  1. Ping : COOL-DE-SOURCE : Le sommaire – Rich and Co Editions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s