« Crève la République ! » billet d’humeur By Richard Palascak Himself

jeudi 17 novembre 2016

Écoutez d’abord ce morceau d’une minute trente (en lien ci-dessous) et lisez ensuite le billet d’humeur « Crève la République! »

    Je m’étais juré de ne jamais faire de politique sur facebook, mais j’ai craqué. Toutefois rassurez-vous, je ne vais pas vous dire quel candidat soutenir, bien au contraire.
Juste une question ! avez-vous entendu, ces derniers jours, les magnifiques promesses faites aux électeurs : beaucoup moins de fonctionnaires (encore moins d’infirmières?), l’augmentation du temps de travail (39, voire 48 heures/semaine pour certains), le recul de l’âge légal de départ à la retraite (64 ans, voire 68 pour d’autres), la dégressivité des allocations chômage (-25% au bout d’un an, et -50% au bout de 18 mois), la privatisation des participations de l’État dans les grandes entreprises telles qu’EDF ou La Poste, la baisse du taux de remboursement de l’assurance maladie et la suppression de l’aide médicale d’État, les allocations sociales supprimée au bout de 6 mois d’inactivité, etc… Voici quelques mesures « enthousiastes » revendiquées par les candidats « déclarés » à la prochaine présidentielle !!! La France n’est plus un pays, sachez-le, mais une entreprise. Les politiques ne sont plus les représentants du peuple, mais de grands patrons, qui vont secouer les puces de cette bande de feignasses assistées que sont les français ! J’en suis un beau spécimen, tiens, j’accumule toutes les tares : sans emploi jusqu’en septembre 2017, ancien prof (c’est officiel), travailleur handicapé (reconnaissance MDPH que je n’ai pas volée, je vous l’assure) et français (donc une feignasse assistée). Y’a-t-il un con sur terre qui voudrait de son plein gré (pléonasme, je sais) se serrer encore davantage la ceinture alors qu’il n’a plus que la peau sur les os, sous prétexte qu’une bande de gros lards gavés comme des oies par le maïs inépuisable des fonds publics lui expliquent qu’il faut faire des efforts, parce que la situation économique est au plus mal, et bla bla bla, etc… A chaque élection, on nous ressort le même baratin ! C’est toujours pire qu’avant, la seule solution consiste à prendre des mesures toujours plus radicales et de ne faire au final qu’augmenter la misère et la souffrance des « sans-dents » que nous sommes, jusqu’au prochaines élections, qui nous diront que la situation s’est encore aggravée, et donc qu’il faut prendre des mesures encore plus radicales, etc… Que disent les autres candidats ? Rien, walou, ketchi, nada, aucun programme, aucune vision, aucun projet… Ceux-là nous prennent pour bobonne en se disant : « quitte à la faire cocu, autant qu’elle n’en sache rien ». Ils briguent un poste, c’est tout ce qu’on sait d’eux, et il n’y a rien d’autre à savoir en réalité… Du coup j’ai la rage !!! Pour la première fois depuis mes 18 ans, je ne vais pas aller voter. Lâcheté, manque de civisme, mauvais exemple, vous pouvez me traiter de tous les noms j’assume, puisque je suis un de ces fameux fainéants assistés sur lesquels on tire à boulets rouges, roses, bleus azur ou bleu marine… Quelle que soit la couleur, quel que soit le parti, je suis dans leur collimateur. Je refuse donc de déposer dans l’urne le nom d’un enculé que j’exècre autant qu’il me hait. Pour finir, je veux juste prévenir les politiques d’arrêter de sous-estimer la colère, l’indignation, le désespoir, la rage, le dégoût, le mépris, la déception, la misère, la révolte, la méfiance, en deux mots la violence et la souffrance qui s’abattent sur nos jeunes, nos seniors, nos travailleurs, nos citoyens fragilisés ou malades, nos inaptes, nos frères. Dans quel orifice pestilentiel vous êtes vous carré votre prétendue « fraternité »??? Vous n’entendez rien venir ? Je vous conseille d’écouter les paroles de ce très court morceau de Lofofora, 1,5 minutes chrono. Le texte de cette chanson intitulée « bon à rien » colle parfaitement à l’esprit de notre époque et vous donnera toutes les explications dont vous avez besoin pour comprendre l’indignation des tire-au-flac édentés de ma maudite espèce.


Ce qui est dit n’est plus à dire,
Votre serviteur
Richard Palascak Himself

Une réflexion sur “« Crève la République ! » billet d’humeur By Richard Palascak Himself

  1. Je n’adhère pas à ce pessimisme.Des milliers de gens se sont réunis pour écrire un programme, qui nous est expliqué avec intelligence. Il est loin de toute la mascarade jouant sur l’achat des médias ou la manipulation par les sentiments les plus bas. Ce mouvement est porteur d’espoir, de renforcement de l’Etat par les services publics, de planification écologique… C’est le programme de la France Insoumise. Et tous leurs efforts font honneur à la France comme pays de démocratie qui pourrait être progressiste. Tu dis nada ? Réunir une constituante pour passer à la sixième république, c’est loin d’être rien selon moi. Je ne suis donc pas pour une colère aveugle, j’n’ai pas envie de guerre civile ou de pouvoir fasciste. Je suis pour une indignation raisonnée, une insurrection par les urnes. Celle-là demande un investissement de tous. Croire jusqu’au bout et tenter le coup. Si ça ne marche pas, là j’avoue, je ferai mon mea culpa. Jusque là, je serai le soutien des Insoumis. Et non, je ne soutiens pas un candidat, mais un programme. Il coûte 3euros, c’est 7 fois moins que le livre vide d’un ancien ministre et banquier, et autres fantoches à la solde du marché. A bonnes entendeuses et bons entendeurs, salut.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s